Nos engagements

La maison bleue est une entreprise familiale.

A l’origine, un projet réfléchi et imaginé pour promouvoir des valeurs symboliques et essentielles : le partage et l'échange intergénérationnel, le respect des aînés, le don et le dévouement. Progressivement, La maison bleue s'est développée, les besoins de ses clients se sont diversifiés, le profil des personnes prises en charge a évolué. Pourtant, toute l'équipe dirigeante veille au maintien de la qualité de ses services, à la dynamique et aux valeurs qui ont inspirés le projet de création.

La maison bleue peut se prévaloir d'une qualité de service, d'un esprit consciencieux et dévoué, d'une réelle écoute afin de toujours remplir l'objectif qu’elle s’est donné : rendre service à la personne, apporter une joie, un bien-être, un soulagement dans votre quotidien.

Histoire d’un accompagnement vécu

Nous sommes intervenus chez M et Mme X pour soutenir et assister Monsieur X dans ses relations avec son épouse, et accompagner Mme X qui a une maladie d’Alzheimer avancée. C’était en février 2013.

Nous intervenons auprès de Madame pour créer un lien social avec elle, et la stimuler, car l’isolement lié à la maladie, et qui l’enferme, est terrible.

Monsieur a besoin d’une présence et d’un soutien dans cette terrible épreuve de deuil avant l’heure, mais nous prenons soin de ne pas adresser la parole à monsieur en présence de madame, afin d’éviter de déclencher des scènes de jalousie terribles de nature à fragiliser davantage Monsieur.

Monsieur est seul depuis juin 2015 et avec nous il a continué à vivre. Voici son témoignage :

« j’ai fait appel à un professionnel, car l’aide extérieure était nécessaire compte tenu de ma fatigue en plus ma femme se sentait mieux avec une aide féminine. Elle était mieux comprise par une femme.

Je ne me sentais pas capable d’assurer dans le sens ou je me sentais perdu. J’avais besoin d’une assistance.

Je me suis senti submergé et voulais trouver 1 apaisement dans la relation avec sa femme.

J’étais malade fatigué et ne me sentais pas capable d’assumer la totalité des charges.

J’avais besoin d’un interlocuteur pour moi, pour parler de mes soucis.

La personne qui est venue à été considérée comme une personne de la famille car elle a participé à la relation.

Au début ma femme n’était pas contente qu’il y ait une femme à la maison : elle ne voulait pas que je parle à une femme.

J’ai découvert la richesse de la relation avec mon auxiliaire de vie. Et depuis que mon épouse n’est plus là je recherche une présence, et quelqu’un pour tenir la maison, faire ce que je ne peux plus faire…

…Et me faire accompagner à l’extérieur car je ne me sens plus de sortir seul. Seul je m’en verrais à rester chez moi.

La présence de l’intervenante me motive, je me laisserais complètement aller sans elle…

Ça me permet de maintenir une sorte de jeunesse. C’est cela : une sorte de bâton de jeunesse.

C’est la création d’un lien… »

L’intervenante est la continuité de lui-même et lui permet de faire ce qu’il ne peut plus faire.c’est la suite de lui-même.


Mentions légalesJ'ai lu et j'accepte les mentions légales